Derrière le petit doigt...

Aller en bas

Derrière le petit doigt...

Message par vulcain le Mer 30 Déc - 16:41

Afin d'éviter l'engorgement de ma boite de réception MP, je vous livre la présentation de vulcain reprise de l'ancien forum des Fadas...

Pseudo = vulcain

Prénom = devinez!

Age = il me convient...

Profession / activité = je m'occupe...je m'occupe...

Pourquoi ce pseudo = c'est mon nom

Pourquoi cet avatar = c'est ma photo

Quels autres forums fréquentes-tu ? Sous quel(s) pseudo(s)? = vulcain intervient sur une dizaine de forums de rugby et un forum sur les boxers

Quelques lignes freestyle pour te décrire = euh, euh...ah oui!...petit fils spirituel d'Albert Ferrasse...oui, oui, ça! ça le fait!

Quelques lignes freestyle pour décrire le forum des Fadas = Truculent! Une révélation...un esprit rugby que je pensais perdu...MERCI!

Abonné (e) à Mayol ? si oui, dans quelle tribune ? Non

Carté(e) dans un groupe de supporter ? si oui, lequel ? Non...il est libre, vulcain...

Tu habites où ? dans ma maison

Chanteur / groupe préféré : pas de préférence particulière: j'aime ou je n'aime pas

Style de musique préférée : idem

Plat favori : La vache qui rit (cela me change des croquettes)

Boisson préférée : je ne bois que de l'eau...

Signe astrologique : poisson, mais j'aurais préféré être dauphin au Marineland...

Sport que tu aimes regarder à part le rugby : mon épouse ne m'autorise que le rugby...

Sports pratiqués : actuellement aucun, mais, en dehors des cours d'éducation physique et sportive, j'ai un peu touché (tout en étant mauvais partout) au ski, à la natation, à l'équitation, au rugby, à l'athlétisme, au tennis, au ping pong.

Ton équipe de rugby préférée : Le Sporting Union Agenais

1 anecdote rugby : J'ai eu le privilège de faire un déplacement pour un match du tournoi (à l'époque des 5 nations) avec les dirigeants de la F.F.R.:Irelande-France de février 1983...

Equipe de rugby préférée à part le RCT : SUA

Joueurs préférés (francais) : Sella

Joueurs préférés(étrangers) : Mexted
avatar
vulcain
Piriste de l'année 2009
Piriste de l'année 2009

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par vulcain le Mer 30 Déc - 16:46

Et là un article parru dans la presse locale agenaise ("Le Petit Bleu") en décembre 2007 avant la réception du RCT à Armandie...

Depuis, il y a un troisième boxer à la maison...






Supporter

La tribu à « Vulcain »



Agenais de naissance, Pierre-Yves alias « Vulcain » a attrapé le virus du ballon ovale tout petit au contact de son père ancien dirigeant d’Agen et du Périgord-Agenais. Licencié au SUA jusqu’en minimes il décide alors d’arrêter estimant qu’il n’a pas les qualités requises pour continuer « disons que j’étais bien meilleur en théorie qu’en pratique, cependant j’ai quand même eu la chance d’être coaché par des figures comme René Bénésis ou Robert Gimbert ».
Son amour pour le SUA il l’a acquis auprès de son père et de « Monsieur » Charles Calbet qu’il accompagnait lors des déplacements du Sporting à l’extérieur « jamais les trajets ne m’ont semblé longs tant les anecdotes et les analyses du connétable étaient passionnantes. C’est grâce à Monsieur Calbet que j’ai appris l’histoire du rugby agenais. On ne peut pas faire meilleur professeur, ainsi de 1976 à 1990 j’ai pu assisté à près de 80 % des matchs du SUA. »
Même si il pense que tous les rugbymen méritent le respect, certains joueurs l’ont d’avantage fait vibrer « je dirai Philippe Sella, Coco Delage, Bernard Lavigne (pour sa période ailier) chez les arrières…Murray Mexted, Bernard Delbreil, Daniel Dubroca et la Matole (Jean-Louis Tolot) chez les avants. » Des joueurs d’une époque dont il est un peu nostalgique « disons que c’était la période où Agen jouait des phases finales (et des finales), procurant des émotions que je n’ai jamais retrouvé avec le système actuel de poule unique. »

Le SUA est aujourd’hui rentré dans le rang. La rétrogradation en Pro D2 ? Il l’a vécu mieux qu’il ne le craignait « Je pense que c’est surtout du au fait que j’ai vécu des évènements familiaux plus tragiques. » Bien qu’il lui est difficile de trouver des explications à cet échec il pense néanmoins que personne n’est irréprochable dans cette histoire et que le naufrage a été collectif à tous les étages du club.
Comme tout bon supporter du SUA il espère que ces derniers se sortiront vite de ce « bourbier » qu’est la Pro D2 même si il a conscience que ce sera compliqué « la rétrogradation s’avère un traumatisme bien plus difficile à surmonter qu’un simple changement d’entraîneurs l’aurait laissé entendre. L’équilibre de l’équipe reste précaire, il manque de liant avants trois quart et de régularité dans la performance.» La solution viendra peut être alors d’Henry Broncan « si le sorcier gersois conserve le même enthousiasme qu’il a eu jusque là, il a forcément un charisme et une légitimité auprès des joueurs que peu d’entraîneurs peuvent revendiquer, je lui fais confiance pour préparer les joueurs dans les meilleurs conditions physiques, techniques, tactiques et mentales pour réussir, à eux de conclure ensuite.»

Ces derniers abattront une carte importante ce dimanche face au leader toulonnais « Agen-Toulon c’est d’abord des souvenirs, les terribles matchs de phases finales des années 80 (les deux demi toulousaines, le quart nîmois, la finale du Du Manoir au Parc des Princes) mais aussi l’humiliation de janvier 1987 à Mayol, sept jours avant une rencontre du Tournoi des 5 nations où les Dubroca, Erbani, Berbizier, Bérot et Sella avaient sombré 45 à 3. Des matchs intenses où les oppositions de style avaient encore une signification. »
Installé aujourd’hui à Bédarieux (Hérault) avec sa tribu à lui à savoir sa femme et ses trois enfants (et deux boxers…), Pierre-Yves fera le déplacement à Armandie pour ce choc « Les tribunes seront pleines, ce sera forcément un match spécial, un choc de prétendants à la remonté direct. Dans ce genre de match, c’est le combat et la discipline qui feront la différence mais comme toujours, le vainqueur sera celui qui concrétisera dans ses temps forts et gardera la sérénité dans les temps faibles. Nous allons rencontrer une équipe qui a la capacité de remonter quinze points en dix minutes, aucun relâchement ne sera toléré sous peine de grosse désillusion. » Le temps d’un instant il oubliera que le SUA ne fait plus partie de l’élite du rugby français, surtout si l’ambiance, le jeu et le résultat sont conformes à ses espérances.

Alexandre Paillou
avatar
vulcain
Piriste de l'année 2009
Piriste de l'année 2009

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par vulcain le Mer 30 Déc - 17:01

Cadeau aussi, le texte original fourni au journaliste du Petit Bleu. Je devais répondre à un questionnaire qu'il m'avait communiqué...





Un papier sur Vulcain ? C’est faire bien trop d’honneur à un simple internaute supporter agenais…

Mon nom et mon prénom n’ont pas d’importance puisque je suis plus connu sur les forums de rugby et autour des stades sous le pseudo Vulcain.
Agenais de naissance, j’ai quitté Agen après l’obtention du baccalauréat pour poursuivre des études à Talence, Bordeaux et Lyon. Une année à Mérignac sous les drapeaux. Puis pour le travail un séjour à Roanne, Ussel, Béziers et finalement installation à Bédarieux en 1999.
Une épouse, trois enfants et deux boxers composent mon autre tribu…

Le rugby, j’ai attrapé le virus, tout petit en accompagnant mon père (ancien dirigeant du SUA et du PA…).

J’ai pratiqué le rugby seulement à l’école de rugby dans les catégories poussins, benjamins et minimes au sein du SUA et en scolaire UNSS…des catégories où tout le monde pouvaient jouer : les bons et les moins bons comme moi (lol)…J’ai quand même eu la chance d’être coaché par des figures comme René Bénésis ou Robert Gimbert.
Mais je prenais bien plus de plaisir à regarder les matchs de rugby qu’à les jouer ; et n’ayant ni le physique, ni le talent suffisants je n’ai pas insisté…sur les terrains.
On peut dire qu’en matière rugbystique je suis bien meilleur en théorie qu’en pratique (lol)…

J’aime le rugby et le SUA et je me considère comme un privilégié…En effet, mon « éducation rugbystique » je l’ai acquise auprès de mon père et de Monsieur Charles Calbet que j’accompagnais lors des déplacements du SUA à l’extérieur…Jamais les trajets ne m’ont semblé longs tant les anecdotes et les analyses du connétable étaient passionnantes…C’est grâce à Monsieur Calbet que j’ai appris l’histoire du rugby agenais. On ne peut pas faire meilleur professeur …
Ainsi de 1976 à 1990 j’ai pu assisté à près de 80 % des matchs du Sporting, depuis 1990 j’en vois beaucoup moins, éloignement oblige.
Aujourd’hui, j’essaye de voir au moins un match sur deux, mais je vais voir le SUA plus souvent à l’extérieur qu’à Armandie. Je me dit que c’est à l’extérieur qu’il a le plus besoin de mon soutien (lol). L’inconvénient c’est que j’assiste à plus de défaites que de victoires (snif snif)

Je n’ai pas d’idole ou de modèle de joueurs : tous les rugbymen méritent le respect…mais certains joueurs m’ont davantage fait vibrer…Philippe Sella, Coco Delage, Bernard Lavigne (pour sa période ailier) chez les arrières…Murray Mexted, Christian Delbreil, Daniel Dubroca et la Matole (Jean-Louis Tolot) chez les avants…
Tiens, je n’ai cité que des joueurs de la période 76-90…de la à dire que c’est l’époque dont je serai le plus nostalgique…En tout cas, c’était la période où le SUA jouait des phases finales qui me procuraient des émotions que je n’ai jamais retrouvé avec le système actuel de poule unique…une période où le SUA jouait des finales…

Le SUA aujourd’hui…est rentré dans le rang…
La rétrogradation en PROD2, je l’ai vécu mieux que je ne le craignais…Je pense que c’est surtout du au fait que j’ai vécu des évènements familiaux plus tragiques…
Mais j’ai trouvé l’atmosphère du match et de l’après match de la rencontre face au Stade Français complètement surréaliste…
Je pensais le SUA à l’abris d’une telle mésaventure car j’étais persuadé qu’il y aurait toujours eu au moins deux équipes plus mauvaises et moins bien classées que le SUA…Fatale erreur…
Mais bon, il faut se faire une raison…avec une élite réduite à 14 clubs, une saison loupée se paie cash. Dans le passé le SUA pouvait échouer au stade des 16ème de finale (ce qui équivalait à une place comprise entre la 17ème et 32éme position dans la hiérarchie nationale) mais conserver sa place dans l’Elite du rugby Français.
Donner des explications à l’échec du SUA la saison dernière est délicat à faire de l’extérieur. Néanmoins je pense que dans l’histoire personne n’est irréprochable : le naufrage a été collectif à tous les étages du club…

Cette année, le SUA ne semble pas avoir retrouvé confiance et sérénité qui seront indispensables pour se libérer davantage et réussir dans l’entreprise qu’il s’est fixée.
La rétrogradation s’avère un traumatisme bien plus difficile à surmonter qu’un simple changement d’entraîneurs l’aurait laissé entendre…Les balbutiements de ce début de saison ne sont pas spécifiques au SUA. Il suffit de regarder ce qui se passe chez nos compagnons d’infortune narbonnais ou ce qui s’est passé chez les autres rétrogradés des saisons précédentes…
L’équilibre de l’équipe reste précaire…L’équipe manque de liant avants trois quarts…et de régularité dans la performance.
J’espère que malgré ces résultats irréguliers, nos joueurs ne lâcheront rien, qu’ils se battront jusqu’au bout…Car pour se sortir du « bourbier » de la PROD2 ce n’est pas la qualité du jeu qui primera mais bien l’envie et la motivation de gagner…

Seul le premier de poule aura la certitude de remonter, et aujourd’hui, notre SUA n’a pas la tête d’un premier de classe…mais nous ne sommes qu’en décembre, le diplôme ne sera délivré qu’en juin…

Les joueurs actuels que j’apprécie sont Guinazzu, Debaty, Badenhorst, Soucaze, Monribot, Laffitte (à mince, il n’est plus là…) les arrières sont plus discrets…mais bon, nous sommes en hiver et les terrains et le temps ne sont pas propices aux grandes envolées de nos gazelles (lol)

Un mot sur la jeunesse du SUA : Sore, Lassalle, Ostrikov, Culine, Carabignac, Ahotaeiloa, Mignardi, Pampouille, Vaka, Guitoune…nous avons là l’ossature d’une équipe qui pourrait être très performante dans 5 ans…s’ils sont toujours là…
Cette jeunesse c’est la force vive d’un club…les raisons d’espérer à un avenir plus glorieux que le marasme actuel. Mais attention de ne pas les griller trop vite. Il faudra les ménager .Une carrière aujourd’hui est devenu beaucoup plus aléatoire que dans le passé. Les risques de blessure et de lassitude sont bien plus importants. Alors croisons les doigts pour eux et pour le bonheur futur du SUA…

Je considère que dans notre malheur (la rétrogradation), la venue de Monsieur Henry Bronca est la meilleure des choses qui pouvait nous arriver dans l’espoir de pouvoir nous redresser …si le sorcier gersois conserve le même enthousiasme qu’il a eu jusque là…Il a forcément un charisme et une légitimité auprès des joueurs que peu d’entraîneurs peuvent revendiquer…Mais il ne pourra rien sans l’implication totale des joueurs, car au final ce seront toujours les joueurs qui gagneront ou perdront les matchs…Je fais confiance à Broncan pour préparer les joueurs dans les meilleurs conditions physiques, techniques, tactiques et mentales pour réussir…aux joueurs de conclure.

Mathis Stoltz, avec le groupe actuel ou les anglophones sont nombreux, est aussi un choix judicieux. Et j’ai le sentiment qu’il fait partie d’une famille assez exceptionnelle au niveau de la mentalité (travail, humilité, gentillesse, disponibilité). D’ailleurs je me demande ce que donnerait un duo d’entraîneurs Mathis et Conrad Stoltz…
Sous la tutelle de Mathis, nos avants ont progressé…

Guillaume Bouic représente le symbole d’un certain jeu agenais qui malheureusement a beaucoup de mal à s’exprimer sur le terrain…Certains ont évoqué un manque de disponibilité de Guillaume pour expliquer les errements de notre ligne de trois quarts…Je ne sais pas, mais la dernière fois que j’ai discuté avec lui, il me paraissait un peu désabusé (c’était à la fin du match de Narbonne)

Agen-Toulon …c’est d’abord des souvenirs, les terribles matchs de phases finales des années 80 (les deux demi toulousaines, le quart nîmois, la finale du Du Manoir au Parc des Princes) mais aussi l’humiliation de janvier 1987 à Mayol, 7 jours avant une rencontre du Tournoi des 5 nations où les Dubroca, Erbani, Berbiziers, Bérot et Sella avaient sombré…45 à 3. Des matchs intenses où les oppositions de style avaient encore une signification…

Sinon Toulon, je ne connais pas plus que ça…à part le Mont Faron, la rade, l’Arsenal et …Mayol !
En fait c’est comme la plus part des villes où je me suis rendu, je n’en connais bien souvent que le stade de rugby (lol).
Sinon, je reconnais volontiers une certaine estime pour le RCT, parce que ce fut peut être notre meilleur ennemi, Lourdes n’étant plus là…Mais surtout parce que malgré les apparences, le SUA et le RCT, bien qu’ayant dans le passé développé des jeux bien différents se ressemblent par leurs valeurs ancestrales partagées de fierté, bravoure, abnégation et combat. En résumé je dirai que le SUA et le RCT ont le même fond, seul la forme diffère.

Le public Toulonnais est exubérant, chauvin, bruyant et nombreux quand le RCT a de bons résultats…mais il est aussi truculent, chaleureux, amoureux, connaisseur et fidèle…il véhicule un esprit rugby qui tend parfois à disparaître…Bien sûr, il peut y avoir parfois des débordements malheureux…mais comme partout…
Il peut paraître effrayant de l’extérieur, mais il est passionnant de l’intérieur et mérite d’être connu. Respect.

Un pronostic pour le match de dimanche : D’abord un constat le premier SUA-RCT de PROD2 attirera plus de spectateurs à Armandie que le dernier SUA-RCT de TOP14…
Pour en venir au match, les forces et faiblesses des deux équipes semblent s’être inversées…Hier c’était le pack de Toulon qui était le plus redouté, aujourd’hui ce sont ses trois quarts…Pour Agen, c’est l’inverse…et j’en viens à souhaiter un temps et un terrain pourris pour la réception du RCT…Les temps changent (lol)
Les tribunes seront pleines, ce sera forcément un match spécial, un choc de prétendants à la remonté directe…Dans ce genre de match, c’est le combat et la discipline qui feront la différence…Mais comme toujours, le vainqueur sera celui qui concrétisera dans ses temps forts et gardera la sérénité dans les temps faibles…
Nous allons rencontrer une équipe qui a la capacité de remonter 15 points en dix minutes, aucun relâchement ne sera toléré sous peine de grosse désillusion…
Un bon résultat à Aurillac serait intéressant pour le SUA pour mieux appréhender le match de Toulon…

Pour les Fêtes de Noël, je serai en famille dans le Bordelais, mais j’ai quand même prévu de faire un aller retour sur Agen, le dimanche 23…pour communier avec mon autre famille…L’espace d’un match, je pourrai peut être oublier que le SUA ne fait plus partie de l’élite du rugby français surtout si l’ambiance, le jeu et le résultat sont conformes à mes espérances…Ce sera toujours ça de pris.



Voilà Sualex, j'espère que ces quelques commentaires te conviendront.
Merci d'avance de me tenir informé de la suite que tu donneras à ces propos...

Sualactiquement votre
vulcain
avatar
vulcain
Piriste de l'année 2009
Piriste de l'année 2009

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par Hiram 83 le Mer 30 Déc - 19:04

Tu vois Vulcain, outre le rugby, nous avons un autre point commun: l'amour
des boxers. La mienne est hélas un peu vieille mais elle est un véritable bonheur.

avatar
Hiram 83
Bébé Fadas
Bébé Fadas

Nombre de messages : 333
Age : 77
Localisation : six-fours
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par Drago le Mer 30 Déc - 19:30

Et merci pour ton avis sur le public de Mayol, c'est rare que quelqu'un de "l'extérieur" le prennent comme toi... Very Happy
avatar
Drago
Fadolescents
Fadolescents

Nombre de messages : 624
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par vulcain le Mer 30 Déc - 19:44

Vulcain...avant (ou après...) la Féria de Béziers...



Et le petit dernier......Sous haute surveillance...







(en cliquant sur l'image vous obtenez un agrandissement)
avatar
vulcain
Piriste de l'année 2009
Piriste de l'année 2009

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Bédarieux
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par petit breton le Mer 30 Déc - 21:18

Bienvenu Vulcain bien que tu l'étais déja Very Happy
avatar
petit breton
Tchoi d'Or
Tchoi d'Or

Nombre de messages : 14333
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par laeti le Jeu 31 Déc - 1:52

Oula ,j'ai oublié lol!!! Bienvenu enfin bonjour quoi!!! Alors on le lui colle ce procés ou koi! Suspect
avatar
laeti
Fadas d'Argent
Fadas d'Argent

Nombre de messages : 2921
Age : 49
Localisation : Québec
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par Clem le Jeu 31 Déc - 4:26

Messieurs, l'un comme l'autre, vos boxers sont magnifiques.
Moi j'ai un chat. désolé.

re-bienvenue alors Wink
avatar
Clem
sale con autoritaire

Nombre de messages : 4960
Age : 43
Localisation : 83130
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rugbymaniafrance.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par petit breton le Jeu 31 Déc - 6:59

C'est sympa les boxers , mon oncle que j'adorais en était dingue de ces chiens , je l'ai toujours connu avec un boxer comme compagnon .
Pour répondre à la mangeuse de caribou à la sauce d'érable , je lui signale qu'elle a été désignée greffière du tribunal .
PS: la poussée d'un troisième sein n'est pas indispensable
avatar
petit breton
Tchoi d'Or
Tchoi d'Or

Nombre de messages : 14333
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par corsaire de la rode le Sam 2 Jan - 4:46

petit breton a écrit:C'est sympa les boxers , mon oncle que j'adorais en était dingue de ces chiens , je l'ai toujours connu avec un boxer comme compagnon .
Pour répondre à la mangeuse de caribou à la sauce d'érable , je lui signale qu'elle a été désignée greffière du tribunal .
PS: la poussée d'un troisième sein n'est pas indispensable

Enfin, cela dépend de l'harmonie des 2 premiers.....................(dont je ne doute pas). Embarassed Embarassed

Pour en revenir à Vulcain, bien le bonjour. Lorsque je vains sur Agen, je fréquente le club bouliste de Bajon. Peut-être nous y retrouverons nous un de ces jours. Pas de pèt pour me trouver, tu demandes USERNAME. Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Il faut avancer tant qu'il y a un chemin. Après, on débrousaille..........
avatar
corsaire de la rode
Fadolescents
Fadolescents

Nombre de messages : 1025
Age : 64
Localisation : VENCE-TOULON
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par maya le Sam 2 Jan - 16:25

super vulcain!
pnouveau point comun: le boxer!
avatar
maya
Tchoi d'Or
Tchoi d'Or

Nombre de messages : 10658
Age : 55
Localisation : six-fours
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derrière le petit doigt...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum